« L’économie numérique, ça ne se théorise pas. Il faut être praticien.» (NKM)

Et Nathalie Kosciusko-Morizet ne s’en prive pas. Avec plus de 37.000 followers sur Twitter, @NKM, la Secrétaire d’Etat à la Prospective et au Numérique est la figure politique la plus suivie. Elle tweet avec frénésie, répond directement, et s’empresse de lancer de nouveaux hashtags (#).

Interrogée par Benoît Raphaël, rédacteur en chef du Post, lors de la soirée de lancement de Tweest, elle développe en trois points son utilisation de Twitter. «Prendre le pouls du monde», «sortir du ministère», mais surtout «créer un débat.» Ambitieux. Mais l’ampleur de la tâche ne semble pas la décourager. Elle lance même, l’air de rien, une petite pique à ceux qui font de Twitter leur vitrine institutionnelle. «Si l’on ne répond jamais et qu’on ne tweet qu’un agenda, cela n’a aucun intérêt.»


Dans son élan, NKM, a voulu initier les parlementaires aux nouveaux médias. À commencer par Twitter. Des sessions introductives les mercredis matin, par groupes de dix à vingt députés. L’objectif de ces ateliers : «attirer les parlementaires sur le net. Car le citoyen est devenu 2.0». Son projet a rencontré un franc succès. Les députés affluent. Une centaine déjà. UMP surtout, mais pas seulement. Il a même fallu ajouter des sessions supplémentaires.

À partir de février commencent les ateliers pratiques. Reste à suivre les élèves assidus et observer leur progrès sur la toile.

F.L.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Dans le bocal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s