Christophe Barbier « La démocratie participative de Royal sur le net : une imposture »

Directeur de la rédaction de l’Express depuis 2006, Christophe Barbier analyse  pour GOLDFISH  l’utilisation du web par les politiques.  Si Cohn-Bendit et NKM  sont  « web-compatibles », beaucoup de leurs camarades se contentent d’être des « web-communiquants » un peu hypocrites. Le journaliste politique fustige entre autres « le manque d’organisation », de « puissance » et d' »incarnation » de la gauche sur le web.

Propos recueillis par A.M. et E.M.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Dans le bocal, Périscope

2 réponses à “Christophe Barbier « La démocratie participative de Royal sur le net : une imposture »

  1. Gérard

    Très intéressant… Et, Christophe Barbier il en est où lui?

  2. Cela ne donne tellement envie de vous lire parce c’est le titre de votre article qui est une imposture.

    Une imposture par rapport à ce que dit C. Barbier :
    « Quand Ségolène Royal en 2007 a inventé la démocratie participative, elle n’en a mis en oeuvre sur son site web qu’une sorte d’imposture (…) . »

    Donc pour vous tout bon pour faire du click ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s