Xynthia: sur les réseaux sociaux, peu de politiques réagissent

On aurait pu s’attendre à un déferlement de messages compatissants, ou affectés, sur Facebook et Twitter. Mais la tempête n’a finalement pas ébouriffé la communication -souvent lisse- des politiques sur ces réseaux. Les (rares) réactions ont été de deux types: les bienveillants, d’une part, et ceux qui en ont profité pour clasher leurs adversaires politiques, d’autre part.

Les bienveillants:

Caroline Cayeux, tête de liste UMP en Picardie pour les Régionales, a partagé son émotion sur son profil Facebook et son compte Twitter. « Ayons tous une pensée pour les habitants de la Vendée et de la Charente très durement touchés. La solidarité s’organise dans notre pays. Nous devons tous être solidaires et soutenir les familles qui souffrent ce soir ainsi que ceux qui sont sur le terrain pour tout remettre en ordre », écrivait-elle dimanche.

Sandrine Bélier, députée européenne (Europe Ecologie), a fait dans la « colère saine », puisqu’elle a commencé par twitter, mardi, « Tempête Xunthia (sic)… C’est bouleversant, tellement terrible… », pour ensuite s’indigner: « Confusion due a tristesse pour victimes melee de colere contre les elus qui n’ont eu de cesse de violer la loi et tenter de l’assouplir! ».

Jean-François Martins, le directeur de la communication du Modem, profitait d’un déplacement il y a trois jours pour twitter: « En pays de la loire avec P. Gallerneau – 1 pensée pour la vendée ». Et de rappeler au passage sur le réseau social les propos de Nicolas Sarkozy en 2009, par ce tweet publié hier: « N. Sarkozy avril 2009 «Le problème c’est la réglementation, Il faut (…) rendre constructibles les zones inondables» #xynthia »

Ségolène Royal, elle, n’a pas réagi sur Internet avant mercredi 3 mars. « Après la catastrophe de ce week-end, douleurs, pudeur, mais aussi solidarités et fraternité. », écrivait-elle sur Facebook et Twitter.

Son adversaire pour les régionales en Charentes-Maritimes, Dominique Bussereau (UMP), a opté pour le style télégramme afin de compatir sur Twitter: « Charente maritime sinistrée Président de la République avec nous lundi Ma campagne électorale interrompue bien sur Solidarité avec sinistrés ».

Alain Suguenot, tête de liste UMP en Bourgogne, enfin, exprimait mercredi 3 février sur Facebook, « toutes [ses] condoléances attristées et [son] soutien aux familles qui vivent actuellement le drame de la tempête Xinthia (sic) ».

Les clasheurs:

Benjamin Lancar, président des Jeunes Populaires et candidat pour les régionales sur la liste de Valérie Pécresse en Ile-de-France, feignait lundi de s’indigner: « Trouve honteux que Benoit Hamon utilise le drame de la tempete pour attaque la politique du gouvernement en matiere de services publics. »

Et enfin Yves Jégo, hors-catégorie (ou catégorie à lui tout seul, au choix):

Le député de Seine-et-Marne a d’abord opté pour un somme toute assez lisse message de soutien: « Xynthia à fait entre 45 et 50 morts sur son passage. Ayons une pensée pour toutes les victimes et solidaires avec ceux qui souffrent » (sur Twitter, le 28 février), pour ensuite préférer en plaisanter, finement, en retwittant « xinthia, on dirait un nom de pute en sous vetements de cuir ». Le tweet n’a pas tardé à disparaître, pour être remplacé par une excuse , dont chacun jugera la crédibilité « Erreur: j’ai voulu faire un reply au lieu d’un retweet, je voulais dire que son post est vraiment déplacé ».


Bref, peu de politiques se sont rués sur leurs smartphones pour faire part de leur compassion. Moins réticents ont-ils été, en revanche, à communiquer en direct les montants des aides aux sinistrés que leurs régions respectives ont voté.

K.H.-G.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Bulles politiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s