Régionales 2010: les politiques muets sur Twitter

Rien. Goldfish a eu beau fouiller, sonder le fond  du fleuve Twitter en cette soirée électorale. A quelques exceptions près, les politiques l’ont déserté. Pourtant, le verdict est tombé, et il est clair: lors du second tour des élections régionales 2010, la gauche s’est largement imposée et inflige à la majorité de droite un nouveau camouflet après les municipales de 2008. En parallèle, le Front National réalise une forte poussée, tandis qu’un Français sur deux a boudé les urnes. Mais si ce soir les politiques ont tourné le dos à Twitter, Goldfish a décidé de rester fidèle aux politiques. Du web à la télévision, morceaux choisis de leurs réactions:

Dominique Paillé  sur Twitter: « Ces élections sont un bon résultat pour la gauche comme le sont traditionnellement pour l’opposition les élections... »

Jean-François Copé sur France 2 : « Je crois que les Français nous ont envoyé un message: il faut revenir à nos fondamentaux »

François Hollande sur France 2 : « la victoire de la gauche est nette, tout comme l’est la défaite de la droite. C’est un vote de défiance à l’égard de la majorité. Nous sommes très heureux mais il y a trop de doute, trop de résignagtion, je n’oublie pas l’abstention ».

Discours de Ségolène Royal : « J’accueille ce résultat avec une profonde gratitude. Je m’engage auprès de chacun et chacune à tout faire pour que cette espérance se transforme en action. Les régions ont tenu leur rôle de rempart contre les effets d’une politique injuste. Notre capacité de résistance a été reconnue. Il faut faire en sorte que cette victoire ne soit pas la victoire d’un camp, mais celle de tout un pays« .

Daniel Cohn-Bendit sur France 2: « C’est bien. Mais toutes les difficultés commencent, il faut travailler à un projet ».

Discours de Martine AUbry: « C’est une victoire sans précédent des listes de la gauche rassemblée. Plus que jamais nous sommes attentifs au message des Français. Nous recevons cette victoire avec responsabilité. Dès demain nous serons au travail et tiendrons les engagements que nous avons pris. Ces élections ont mis le joli mot ‘union’ au sein de la gauche. Il s’agit d’un encouragement mais aussi d’une exigence, celle de répondre à l’espoir d’une France plus juste. Je m’y engage« .

Anne Hidalgo sur Twitter: « Le gouvernement doit en tirer les consequences : arretez de supprimer des emplois d’enseignants, d’agents hospitaliers, de policiers« .

Xavier Bertrand sur TF1: « ce n’est pas un vote d’adhésion à la gauche. C’est un vote d’abstention. Je souhaite que les régions (de gauche, ndlr) sortent du sectarisme« .

Frêche sur TF1 (et aussi sur France 2): « J’observerai d’abord une minute de silence pour les partis politiques tels que nous les avons connus au XXe siecle. Ce sont eux les vrais perdants de ces régionales (abstention, ndlr). Ce sont des étoiles mortes, ils continuent de briller mais sont morts depuis longtemps ».

Discours François Fillon: « Nous n’avons pas su convaincre. C’est une déception pour la majorité. J’assume ma part de responsabilité, dès demain matin je l’évoquerai avec le président de la République. Nous devons analyser lucidement et respecter ce vote. Mais nous devons le  faire posément. Félicitations aux élus qui dirigeront nos régions, et à tous ceux qui se sont battus pour nos valeurs. On ne perd jamais lorsque on défend ses convictions ».

Marine Le Pen: « Un très grand succès pour le Front National. Il s’agit d’un vote de conviction, d’adhésion. Nous ferons un remarquable travail d’opposition dans les régions. Ce scrutin marque le paysage de la prochaine élection présidentielle« .

Jean-Marie Le Pen: « Je tiens à remercier ceux qui ont défendu les idées nationales. Il n’y a pas d’autres solution d’avenir que les idées nationales, patriotiques, françaises, à l’écart des billevesées européistes et immigrationnistes. La seule victoire qui compte ce soir c’est la victoire du Front National ».

Jean-Luc Mélenchon sur TF1: « Le Premier Ministre parle de continuité. Il n’a pas pris acte que la victoire de son camp politique en 2007 est dissoute par cette élection. On n’a pas fait tout ça pour s’entendre dire ‘dorénavant c’est comme avant ».

A.R.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Bulles politiques, Panier de crabes, Touché-coulé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s