Archives de Catégorie: Périscope

Les vidéos et photos de Goldfish.

Frédéric Lefebvre n’aime pas les gens méchants

Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP, au micro de GOLDFISH.

Propos recueillis par E.M. et F.L.

« Je ne réponds pas quand on m’insulte »

Frédéric Lefebvre est actif sur Twitter, il twitte parfois lui-même mais refuse de répondre aux insultes.

« Frédéric Lefebvre n’aime pas les méchants »

Frédéric Lefebvre a de l’humour, mais seulement si l’humoriste est gentil…

Moi, mon blog et moi

Le porte-parole de l’UMP revient sur son blog et sur la polémique des droits d’auteurs. Un beau moment d’auto-promotion.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Bulles politiques, Périscope, Touché-coulé

Les socialistes accusés d’avoir « truqué » le sondage d’Yves Jégo

C’est ce qu’affirme Romain Mouton, collaborateur parlementaire d’Yves Jégo. Aujourd’hui sur Twitter, M. Jégo pensait faire le buzz. C’est réussi, mais peut-être pas comme le souhaitait le député de Seine et Marne.

12 heures 12 idées, c’est le nom de la campagne qu’Yves Jégo effectuait aujourd’hui sur Twitter et Facebook. Le principe est simple: chaque heure, Jégo poste une proposition.

Entre la 7ème et la 8ème proposition, le député décide de lancer un petit sondage: « La vie quotidienne des franciliens s’est-elle améliorée depuis 12 ans que M. Huchon préside l’IDF ? » C’est le tweet qui tue.

Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Panier de crabes, Périscope, Touché-coulé

Le site Sarkozy.fr a fermé. Sacrilège!

« On a fait disparaître le sarkozysme. C’est un assassinat qu’on a perpétré dans l’indifférence la plus totale, à savoir qu’on a fermé en catimini le site du candidat Sarkozy », lance Nicolas Domenach dans « L’édition spéciale » de Canal+ vendredi 26 février 2010.

En effet, le site de campagne de Nicolas Sarkozy pour 2007 a fermé. « Sous prétexte de problèmes de droit, pour des chansons« , ajoute le rédacteur en chef de l’hebdomadaire Marianne. La raison semble louable, à première vue. Mais il eût été bien plus intéressant de le garder.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Bulles politiques, Périscope

Christophe Barbier « La démocratie participative de Royal sur le net : une imposture »

Directeur de la rédaction de l’Express depuis 2006, Christophe Barbier analyse  pour GOLDFISH  l’utilisation du web par les politiques.  Si Cohn-Bendit et NKM  sont  « web-compatibles », beaucoup de leurs camarades se contentent d’être des « web-communiquants » un peu hypocrites. Le journaliste politique fustige entre autres « le manque d’organisation », de « puissance » et d' »incarnation » de la gauche sur le web.

Propos recueillis par A.M. et E.M.

2 Commentaires

Classé dans Dans le bocal, Périscope

Le FN relativise l’impact d’Internet dans le débat politique

Marie-Christine Arnautu est tête de liste du Front National en Ile-de-France pour les Régionales de mars 2010.
Elle livre à GOLDFISH sa vision d’Internet, des médias sociaux, et de leur utilisation dans le débat politique.
Assez peu présent sur le Web, le Front National déplore son manque de moyens financiers, et s’inquiète de l’abstentionnisme. Pour Marie-Christine Arnautu, Internet ne doit pas abaisser le niveau du débat politique.

Propos recueillis par K.H.-G. et E.M.

1 commentaire

Classé dans Dans le bocal, Périscope, Touché-coulé

Europe Ecologie veut être la deuxième force politique sur Internet

Europe Ecologie a lancé sa campagne des régionales samedi 17 janvier 2010. GOLDFISH en a profité pour en savoir plus sur la stratégie Internet du parti.

Propos recueillis par D.R.L.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Dans le bocal, Périscope, Touché-coulé

Thierry Vedel, un websceptique

Rencontre avec Thierry Vedel, chercheur au CNRS et au CEVIPOF (centre de recherche de Sciences-Po)

Politologue et sociologue des médias, Thierry Vedel livre à GOLDFISH ses réflexions sur l’impact d’Internet dans la communication politique. Et c’est un avis tout en nuances, parfois sceptique dont il nous fait part.
Internet serait en effet davantage le fruit d’une évolution lente que celui d’une révolution. Et si Internet a bouleversé les mœurs des politiques en devenant incontournable pour peser sur la scène politico-médiatique, le chercheur relativise son impact en montrant que l’outil s’inscrit avant tout dans une perspective de complémentarité avec les médias traditionnels.

Propos recueillis par A.M. et M.N.

Poster un commentaire

Classé dans Dans le bocal, Périscope