Archives de Tag: Tweest

Twitter-les-Bains, la version cheap de Tweest

C’est la guerre sur le web. Le 13 janvier, lepost.fr lançait son site Tweest, nouvel outil (et non novateur cf tweetcongress) pour suivre la campagne des régionales sur Twitter. Un mois plus tard, Fluctuat a lancé Twitter-les-Bains, qui a exactement les mêmes fonctions que Tweest mais propose en plus une géolocalisation de la campagne. Sur Twitter-les-bains, chacun peut donc suivre l’actu twitter des candidats de sa région. De quoi se repérer un peu dans l’océan des Tweets.

Lire la suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Dans le bocal

Tweetcongress.org, grand frère américain de Tweest

L’année dernière, un groupe de programmeurs de Dallas (Texas) a lancé le site tweetcongress.org, qui suit le fil de ce que disent les membres du Congrès américain—et d’autres hommes politiques—sur leur compte Twitter. Le site se décrit comme un «effort populaire pour pousser les hommes et les femmes du Congrès à s’ouvrir et à avoir une vraie conversation avec nous.»

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Dans le bocal, Eaux internationales

Benoît Hamon et Twitter : « Tout ça, c’est beaucoup de narcissisme. »

Mercredi dernier, c’était soirée « Tweest » à la Cantine dans le 2e arrondissement de Paris. Le Post présentait son nouvel outil : un agrégateur des flux Twitter de quatre-vingt dix femmes et hommes politiques. Parmi les personnalités présentes, Benoît Hamon est arrivé bon dernier après avoir assisté dans la journée au procès des « six de Continental » à Amiens.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Dans le bocal

« L’économie numérique, ça ne se théorise pas. Il faut être praticien.» (NKM)

Et Nathalie Kosciusko-Morizet ne s’en prive pas. Avec plus de 37.000 followers sur Twitter, @NKM, la Secrétaire d’Etat à la Prospective et au Numérique est la figure politique la plus suivie. Elle tweet avec frénésie, répond directement, et s’empresse de lancer de nouveaux hashtags (#).

Interrogée par Benoît Raphaël, rédacteur en chef du Post, lors de la soirée de lancement de Tweest, elle développe en trois points son utilisation de Twitter. «Prendre le pouls du monde», «sortir du ministère», mais surtout «créer un débat.» Ambitieux. Mais l’ampleur de la tâche ne semble pas la décourager. Elle lance même, l’air de rien, une petite pique à ceux qui font de Twitter leur vitrine institutionnelle. «Si l’on ne répond jamais et qu’on ne tweet qu’un agenda, cela n’a aucun intérêt.»

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Dans le bocal